Faire des erreurs au travail: et si c’était une aubaine ? (lefigaro.fr)

AccueilToutes les actualitésLu pour vousFaire des erreurs au travail: et si c’était une aubaine ? (lefigaro.fr)

partager :

sur Facebook sur Twitter sur Linkedin sur Google + par email Imprimer

Publié le 30 juillet 2019 dans Lu pour vous

FOCUS – Les erreurs sont nécessaires pour apprendre, innover et performer. Mais, elles doivent être encouragées – et non pas sanctionnées – par la hiérarchie. Un long chemin reste à parcourir en France pour que dirigeants et collaborateurs acceptent davantage leurs vulnérabilités.

«Accepter l’erreur en entreprise n’est plus une option, lance Charles de Fréminville, co-fondateur et CEO de Bloom at work. Nous n’avons d’autres choix que de tester, d’innover, et donc de faire des erreurs.» Il en existe 5 types. Toutes ne sont pas acceptables. Volontaire, d’inadvertance, dues au process, anticipée et encore exploratoire. Les deux premières sont généralement très peu tolérées quand les deux dernières sont admises voire même encouragées. Des limites sont nécessaires, donc. «Pour que le droit à l’erreur fonctionne en entreprise, ajoute-t-il, il faut expliciter les règles du jeu.» Les collaborateurs et dirigeants sont amenés à faire de nombreuses hypothèses sur l’avenir. Mais […]

Source : Le Figaro

Lire l’intégralité sur : lefigaro.fr

facilisis leo. libero in venenatis, suscipit sem,